• CRIME A MARSEILLE

    Divorce houleux – boulevard d’Athènes

     boulevard d'athenes

    La loi autorisant le divorce est toute fraiche en 1887 et Blanche Alphan, 27 ans, compte bien l’inaugurer pour se débarrasser de son tyran d’époux. Elle quitte le domicile conjugal, se réfugie chez sa sœur à Lyon avant de se faire embaucher au Grand Hôtel de Bordeaux et d’Orient, boulevard du Nord (aujourd’hui boulevard d’Athènes. Prosper Alphan, le mari, ne l’entend pas de cette oreille et piste la fugitive. Le 2 juillet, Blanche aperçoit son mari rôder autour de son lieu de travail et se cache alors dans la lingerie de l’hôtel. Alphan craque, la rattrape et lui tire cinq balles à bout portant. Il est assez maladroit et une seule atteint son but, ne causant qu’une blessure légère. Quant au sixième projectile, il se le réserve et cette fois ne manque pas sa cible : sa tête.

    Extrait de Guide du Marseille des fatis divers, Le cherche midi, 2006

    « Le maitre de la Comorra, il camorrista, Guiseppe Tornatore, 1986La dame du lac, Robert Montgomery, 1947 »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :