• CRIME A MARSEILLE - Rue Sainte-Famille

    Egorgeur

    Le journalier italien Enrico Marengo s'est installé à demeure chez Mme Riest au 40. Son fils a même épousé la fille de sa logeuse, mais l'ambiance familiale n'est plus au neau fixe depuis qu'Enrico est au chômage. Le 11 septembre 1923, après de nouvelles récriminations de sa bru, Marengo s'empare d'un révolver, la blesse à la tête, mais l'arme s'enraye. Il saisit alors son rasoir et égorge la logeuse qui veut protéger sa fille. Il se tranche ensuite lui-même mortellement la gorge.

    Extrait de Angélique Schaller et Marc Leras, Guide du Marseille des faits divers, de l'Antiquité à nos jours, Le cherche midi, 2006

    « Hélène Regazzi et Cécile Boizette, Itinéraire d’une enfant du milieu, Fleuve Noir, 2012.Trafic en haute mer, The breaking point, Michael Curtiz, 1950 »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :