• James Ellroy, Perfidia, 2015

    James Ellroy, Perfidia; 2015

    Le nouvel opus de James Ellroy vient de sortir aujourd'hui. 848 pages, 24 euros chez Rivages. On aime ou pas. Ce n'est pas ma tasse de thé, et je ne suis pas arrivé à terminer son précédent roman Underworld USA. Mais tous les goûts sont dans la nature. Pourtant ce n'est pas de ça qu'il s'agit. Ce qui m'agace c'est l'enthousiasme de commande des journalistes qui ont du avoir un service de presse et qui ne l'ont probablement pas fini. Parce que 848 pages bien tassées, il faut se les faire ! On trouve ainsi un article dithyrambique d'Alain Léauthier dans le dernier numéro de Marianne qui n'est pourtant pas le pire des hebdos. Il annonce la déferlante qui va suivre. Mais notre Léauthier ne s'arrête pas à l'hagiographie, emporté par son élan, il ne s'est même pas rendu compte qu'Ellroy avait dix ans de moins que ce qu'il prétend. Il lui donne 77 ans, alors qu'il est né en 1948 !! Les journalistes sont toujours pareils, ils se font agrafés sur des détails.

    James Ellroy, Perfidia; 2015

    Le reste de l'article est consacré toujours aux mêmes rengaines sur Ellroy, à sa méchanceté, sur le regard soi-disant critique qu'il porte sur l'Amérique. Il oublie aussi la publication antérieure d'un chapitre de ce livre sous le titre Extorsion, livre qui s'apparentait à une extorsion de fonds des lecteurs, puisque le livre entier paru finalement deux ans plus tard ! A défaut d'apprécier le livre, on appréciera au moins le lancement commercial ! Pour le reste attendez vous à voir déferler dans les jours qui viennent des éloges en tout genre, dans L'express, Le Point, Le FIgaor madame, eetc.

    James Ellroy, Perfidia; 2015

     

    « Toi le venin, Robert Hossein, 1959Malavida réédite Bo Widerberg »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :